Le 92 devrait être plus humain et plus vert

Le handicap au collège

Christophe[i] travaille dans un collège du sud des Hauts-de-Seine, il est au contact d’élèves en situation de handicap. Il nous explique les difficultés rencontrées.

Cite scolaire elie vignal copyright a 8 687x340

Les enfants handicapés que j’accompagne sont atteints de troubles cognitifs mais pas extrêmement sévères, et j’ai la chance d’être dans un collège plutôt bien pourvu en personnels, nous sommes 4 accompagnants, ce qui n’a pas le cas partout, nous sommes en effectifs juste suffisants par rapport aux besoins validés par la MDPH mais si l’un d’entre nous est malade les autres compensent en prenant en charge les élèves les plus sévèrement atteints, ce qui peut entrainer des retards d’apprentissage ou même une régression chez les autres qui sont alors délaissés. Ce qui gêne le plus la prise en charge de ces enfants, ce n’est pas tellement les équipements au collège mais ceux à domicile. Au collège les enfants, selon qu’ils sont en classe ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) ou en classe standard, ont des ordinateurs ou des tablettes ou ont accès à une salle numérique. Mais chez eux ils n’ont pas toujours les équipements nécessaires. La MDPH (maison départementale des personnes handicapées) leur attribue en principe un ordinateur s’ils en ont besoin, mais ça peut prendre du temps, il n’y a pas d’aide à l’installation et ils n’ont pas d’imprimante. On doit parfois déposer les devoirs écrits dans leur boite aux lettres ou les envoyer sur le téléphone portable des parents… Même au collège, il arrive qu’on soit bloqué par des incidents banals : par exemple, si un élève oublie ses oreillettes on ne peut pas lui en fournir à cause du protocole sanitaire Covid. Un de mes collègues a du aussi prêter son ordinateur portable à un élève qui passait le brevet blanc et qui avait oublié son chargeur !

 

[i] Le prénom a été modifié

Nos propositions pour que ça cesse :

  • Augmenter les moyens de la MDPH pour réduire les délais d’attribution de matériels informatiques et attribuer une imprimante aux collégiens handicapés qui le nécessitent
  • Répartir dans chaque collège concerné des matériels de précaution (ordinateurs, chargeurs, oreillettes…) pour pallier les oublis des élèves
  • Mettre en œuvre une aide à l’installation des outils numériques à domicile si nécessaire
  • Augmenter les effectifs des accompagnants d’enfants en situation de handicap