Le 92 devrait être plus humain et plus vert

Vite, le bassin !

Dans les Hauts-de-Seine en général et dans le canton d’Antony en particulier, la ville est devenue imperméable. L’eau de pluie ne s’infiltre plus que difficilement dans la terre végétale, elle ruisselle et se retrouve dans les égouts ou les cours d’eau (à Antony dans la Bièvre souterraine). En cas d’orages violents (l’exemple emblématique le plus récent datant de juin 2018), les égouts et la Bièvre peuvent être saturés et débordent entrainant des inondations. La solution préventive de long terme est bien sûr le désimperméabilisation de la ville (reconstitution d’espaces verts, végétalisation des cours d’école, recours aux enrobés drainants pour les parkings publics et privés et pour la voirie…). 

Inondation

En attendant, la solution curative est la rétention des eaux de pluie (déversoirs d’orages raccordés à des bassins de rétention). Techniquement, sur Antony, la solution est déterminée depuis 2007 : il s’agit de construire un bassin de rétention entre Antony et Fresnes. Les deux communes sont d’accord mais les deux intercommunalités (Vallée-Sud-Grand-Paris et Grand-Orly-Seine-Bièvre) tout comme les deux départements (Hauts-de-Seine et Val-de-Marne) répugnent à coopérer, la Métropole du Grand-Paris, pourtant officiellement en charge de la GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) ne fait rien. Pourtant Jean-Yves Sénant, en tant que conseiller métropolitain depuis 5 ans aurait bien pu s’activer à ce sujet et feu Patrick Devedjian, en tant que Président du département des Hauts-de-Seine, a préféré financer seul à hauteur de 30 millions d’euros un bassin de rétention à Issy-les-Moulineaux en 2015.

Il est nécessaire que le département des Hauts-de-Seine prenne enfin la mesure de ses responsabilités et organise un tour de table avec son homologue du Val-de-Marne, la Métropole et ses établissements publics territoriaux ainsi que le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne et l’Agence de l'eau Seine-Normandie.